Les poèmes du confinement

Jour 45

La bonne distance

J’hésite devant le bonheur du jour.
Sur le seuil :
ne pas abuser de la bonne solitude.
Ou :
Garder la bonne distance
pour l’agrandir.
Extension
du domaine du bonheur
contre l’extension
du domaine du coronavirus.

Ma couronne, toujours :
Reine
de mon désir.

Sanda Voïca, 30 avril 2020