Les PPP de l’été, la Dame à la licorne

Le PPP, ce n’est pas du tout la pizza populaire de Paris, ni même un plaisir parallèle particulier (quoique). Le PPP c’est le «projet poétique planétaire», qui consiste à envoyer un poème à chaque humain de cette planète, un par un.

La chose a été imaginée par Jacques Jouet. Il est désormais aidé par Jean-Paul Honoré, Natali Leduc et Cécile Riou. On trouvera des explications plus fournies sur le site de l’Oulipo.

Parfois, des auteurs se réunissent (au moins virtuellement) pour des sessions d’écriture de poèmes en vue du PPP. C’est ce qui a eu lieu cet été 2019 et figurez-vous que j’y ai participé. Nous avons tous écrit un poème par semaine sur une œuvre d’art. Pour moi, c’était l’ensemble des tapisseries de la Dame à la licorne qu’on peut voir au musée de Cluny.

Qui dit œuvre médiévale dit forme médiévale : mes poèmes sont des triolets (grâce à Samuel Deshayes, grand connaisseur de la poésie du Moyen-Âge, qu’il soit ici loué ! D’ailleurs je lui dois un verre).

Il est important de dire aussi que tous les épisodes d’ «à voir été» – c’est le nom de ce PPP de l’été – avec les contributions des sept poètes, sont lisibles sur le site de Poezibao.


#PPP2019 «à voir été» : les triolets de la Dame à la licorne

1
de gueules à la bande d’azur
chargée de trois croissants d’argent

agneaux broutant près des renards
de gueules à la bande d’azur

licornes et lions porte-étendards
au bout des hampes armes à enquerre
de gueules à la bande d’azur
chargée de trois croissants d’argent


2
devant les lapins qui gigotent
licornes et lions porte-étendards
faucon guerrier héron froussard
devant les lapins qui gigotent

agneaux broutant près des renards
lionceaux câlins près des genettes
devant les lapins qui gigotent
licornes et lions porte-étendards


3
la terre est verte et ronde et plate
que dame habite avec suivante
cormier dressé silène au sol
la terre est verte et ronde et plate

lionceaux câlins près des genettes
devant les lapins qui gigotent
la terre est verte et ronde et plate
que dame habite avec suivante


4
cormier dressé silène au sol
mélancolie envahissante
fleurs oubliées du moyen-âge
cormier dressé silène au sol

pétales bleus des pensées sauvages
que dame habite avec suivante
cormier dressé silène au sol
mélancolie envahissante


5
fleurs oubliées du moyen-âge
mais où sont les herbes d’antan
et les yeux gris de la licorne
fleurs oubliées du moyen-âge

soucis communs houx véroniques
pétales bleus des pensées sauvages
fleurs oubliées du moyen-âge
mais où sont les herbes d’antan


6
végétation tissée en laine
bestiaire gardé dans un musée
mais où sont les herbes d’antan
végétation tissée en laine

où sont passées les ancolies
et les yeux gris de la licorne
végétation tissée en laine
bestiaire gardé dans un musée


7
où sont passées les ancolies
les revoir est mon seul désir
végétation tissée en laine
où sont passées les ancolies

de gueules à la bande d’azur
chargée de trois croissants d’argent

où sont passées les ancolies
les revoir est mon seul désir


Envoi

me souviendrai de cet été
où j’ai tissé des triolets
et attendu du PPP
les bons poèmes hebdomadaires
voici le nez de la rentrée
me souviendrai d’à voir été